Zoom sur nos cyclosportives : Liège-Bastogne-Liège avec Romain Rubarbe

Après avoir affronté les pavés de l'Enfer du Nord, notre ambassadeur Romain RUBARBE était au départ de son 2ème monument de la saison, Liège-Bastogne-Liège. Il revient avec nous sur cet épreuve, à travers ce résumé.

 

<< Au pied de la Redoute nous connaissons une averse de grêle ce qui augmente d'un cran la difficulté. >>

 

Après l'Enfer du Nord passons à La Doyenne, Liège-Bastogne-Liège, finit les pavés mais les bergs restent présents. Tout comme Paris Roubaix Challenge la randonnée se passe la vieille de la course professionnelle, nous avons le choix entre trois distances: 70km, 147km et 266km, afin d’arpenter les difficultés les plus mythiques que sont la Côte du Rosier, la Côte de La Redoute et la Côte de la Roche-aux-Faucons.

 

Petit point météo sur Liège : 8h du matin 6°C au départ et pluie fine. Quelques kilomètres plus tard la température diminue, la pluie s'intensifie et le vent se lève. 2°C en haut des cols, les descentes sont extrêmement difficiles car transi par le froid. Au pied de la Redoute nous connaissons une averse de grêle ce qui augmente d'un cran la difficulté.

 

La Rando commence en plein cœur de Liège et dès la sortie de la ville les montagnes russes commencent. Personnellement je m'engage sur le format 147km et ses 2500m de dénivelé positif. Aucune partie du parcours n'est plate, vous enchainez les montées, parfois sans fin, plus de 12km de montée sans gros pourcentage. Les descentes sont glissantes. 68km se sont écoulés et aucunes difficultés répertoriées ne sont passées et le compteur annonce déjà plus de 1000m de D+.

 

Première difficulté la Haute Levée 3,13km et ses 5% de moyenne.

 

Le Col du Rosier est une belle longue montée ardennaise. Profitez des 3,9km de grimpette à travers les bois et les magnifiques paysages de Wallonie, 6% de moyenne.

 

<< Cette montée est une longue et difficile, ponctuée par des passages à plus de 20% ! >>

 

Le Col du Maquisard 2,4km 6% de moyenne, les difficultés, le froid et la pluie commencent à épuiser l'organisme et vos réserves énergétiques.

 

La Redoute est la côte la plus connue de Liège-Bastogne-Liège. Son début n’est pas trop difficile et accueille chaque année de nombreux supporters et leurs campings cars. Ils vous encourageront sans aucun doute pour ce qui vous attend plus loin, la ferveur fait chaud au cœur et vous aide à vous transcender. Cette montée est une longue et difficile, ponctuée par des passages à plus de 20% !

 

A 15km de l'arrivée dernière difficulté avant de redescendre sur Liège, la Roche-aux-Faucons complète le final de Liège-Bastogne-Liège. Situé quelques kilomètres après avoir affronté La Redoute, cette côte fait la renommée de celle qu’on nomme « la Doyenne ». Avec une inclinaison moyenne de 9,7% et des passages à plus de 15%, c'est ou tout se joue pour les Pro. Vous enchainez par une côte non répertoriée 1,4km à 5%.

 

La course fut rude, mais l'arrivée se passe sous un joli soleil, ENFIN, nous sommes tous grimaçants mais tellement heureux en franchissant la ligne d'arrivée. Notre récompense : la médaille, une bière Belge et un sandwich saucisse.

 

 Encore merci aux bénévoles qui ont affrontés les conditions météorologiques pour nous permettre de pratiquer notre passion en toute sécurité.

Publié dans Cyclosportives 03/05/2019, 11:11

commentaires (0)

Pas de login