Zoom sur notre communauté : Prunel Cubizolles

 
Prunel Cubizolles, 22 ans, est triathlète au Charleville Triathlon Ardennes. Résident à Chinon depuis 3 ans elle est originaire des Ardennes. Elle est ambassadrice pour Bike'N Connect depuis cet hiver.
 
 

<< Je roule un peu partout en France mais principalement à Chinon >>

 

Combien de fois roules-tu  par semaine?  Et dans quel coin roules-tu ?

Entre 2 et 4 fois, ça dépend de mon entraînement. Je roule un peu partout en France mais principalement à Chinon, près de Tours, ou dans les Ardennes, chez mes parents.

 

<< Sérieusement, m’améliorer en vélo et en natation, surtout en endurance >>

 

Tes ambitions pour cette nouvelle saison?

Devenir une machine en vélo ahah :p ! Sérieusement, m’améliorer en vélo et en natation, surtout en endurance à un bon rythme, j’ai du mal à en maintenir un élevé pendant longtemps.

 

<< Le calendrier est peu chargé mais intense >>

 

Tu as prévu quoi comme épreuve cette année?

Le calendrier est peu chargé mais intense :

  • Tours’n’man format L le 16 juin,
  • Le triathlon L « 321 » du Morvan le 7 juillet,
  • Le triathlon M de l’Alpe d’Huez le 25 juillet,
  • La cyclo de la Madeleine format 145km - 4400md+ le 11 août,
  • Les 5km en eau libre à Annecy le 15 août et,
  • L’IronMan d’Italie le 21 septembre.
 

<< Je n’ai pas trop de chance avec la météo car il pleut souvent en ce moment, mais ça forge le mental. >>

 

Comme Elsa, tu as prévu de participer à un Ironman cette saison, comment se passe ta préparation?

 

Ça se passe bien, j’ai été contrainte à 2 semaines de repos il y a peu suite à une chute en vélo mais rien de bien méchant, sinon c’est beaucoup d’heures : entre 12h et 16h par semaine. J’étais plutôt habituée à des semaines de 10h alors c’était difficile au début, mais on s’habitue et pour compenser je dors beaucoup ahah ! Je fais souvent des gros blocs de vélo en montagne pour faire des sorties longues intensives : améliorer ma gestuelle, ma façon de m’hydrater, de manger etc ! Je n’ai pas trop de chance avec la météo car il pleut souvent en ce moment, mais ça forge le mental. Il y a aussi toutes les heures de PPG, étirements, massages, choix de nutrition, lavage du vélo etc à ajouter, ça prend du temps mais c’est énormément de plaisir !

 

<< Mon point fort est la course à pied >>

 

Comment t'organises-tu pour t'entrainer au triathlon?

J’essaie de m’entraîner le midi quand je dois doubler (2 entrainements par jour), c’est beaucoup d’heures le week-end, je n’ai pas de vie de famille à gérer alors c’est assez simple à allier, mais parfois la fatigue est difficile à gérer. Ce qui est cool avec le triathlon c’est le côté diversifié, parfois on va nager en lac, rouler en montagne, courir en forêt, sur piste, sur voie verte etc. Je n’ai pas le temps de m’ennuyer ! Mon point fort est la course à pied du coup je travaille beaucoup le vélo et la natation pour équilibrer mon niveau dans les 3 sports.

 

<< En groupe on est toujours plus motivés et c’est plus sympa >>

 

Tu es depuis combien de temps sur l'application et a-tu accepté d’être ambassadrice Bike'N Connect?

Depuis décembre 2018.

Parce-que je trouve que c’est vraiment une super idée cette application, moi-même parfois je vais pas rouler parce-que j’ai pas envie d’y aller seule, en groupe on est toujours plus motivés et c’est plus sympa ! J’ai envie que l’appli se développe pour qu’il y ait plus de personnes qui l’utilisent et qui se retrouvent pour partager des sorties vélo.

 

<< J’aime beaucoup, elle est facile d’utilisation et instinctive >>

 

Que penses-tu de l'application?

J’aime beaucoup, elle est facile d’utilisation et instinctive, on peut y renseigner tous les détails pour se retrouver facilement, il y a suffisamment de détails pour savoir si on est capables de suivre la sortie proposée, dommage qu’on ne soit pas encore assez à l’utiliser...

commentaires (0)

Pas de login