Zoom sur notre communauté : Jean-Jérôme Sol

 
Jean-Jérôme SOL ‘’Jean-Jé’’, 36ans habite à Gaujac un petit village Gardois proche du Pont du Gard. Il est technicien de maintenance dans une entreprise de transport et fait du BMX race depuis 30ans. Il est également entraineur en club depuis une vingtaine d’années et président et vice président dans deux associations regroupant plusieurs disciplines cyclistes. A son palmarès, il a été 2ème du challenge national BMX en 2009 et 4ème du challenge européen en 2014 et il a également fait plusieurs podiums en coupe de France.

 

<< Le BMX c’est simple, c’est comme le motocross mais avec le moteur et les suspensions en moins >>

 

 

Combien de fois roules-tu par semaine?  Et dans quel coin roules-tu ?

Je roules entre 2 et 4 fois par semaine pas obligatoirement en BMX, je fais également quelques sorties routes et VTT entre le Gard et Vaucluse et autour du Ventoux principalement.

Pour le BMX, je roule souvent en pumptrack car les accès sont ouverts à tous et tout le temps. Sinon je roule sur la piste de BMX de mon club du César Bike à Laudun- l'Ardoise mais aussi sur toutes les pistes en période d’accès libre.

 

Tes ambitions pour cette nouvelle saison?

Mes ambitions sont de pouvoir mettre en place des séries de stages BMX pendant les vacances scolaires principalement pour mon club. Chose que je ne faisais pas jusqu’à présent car j’étais à 100 % sur les entrainements hebdomadaires. J’ai pu passer la main cette année…

J’ai également un autre projet plus technique sur lequel je travail depuis une grosse année maintenant et que je n’hésiterais pas à partager sur le réseau Bike'N Connect dés sa réalisation.

 

Tu as prévu quoi comme épreuve cette année?

Cette année, aucune épreuve n’est prévue. Je ne roule que pour le plaisir sans les contraintes de la compétition.

Depuis 4 ans aprés un grave problème de santé, j’ai décidé de rouler pour moi, que ce soit sur les pistes de BMX en entraînement libre ou sur la route. Je fais également pas mal de VTT en Freeride et quelques kilomètres en vélo de route.

 

Tu pratiques le BMX, qui est malheureusement une discipline peu connu par le grand public, peux-tu nous la présenter?

Le BMX c’est simple, c’est comme le motocross mais avec le moteur et les suspensions en moins.

Le BMX race plus particulièrement est une discipline qui se pratique sur une piste entre 300 et 400 mètres de long avec un départ, des obstacles, des virages et une arrivée.

On ne fait qu’un seul tour à chaque manche. On a une grille de départ mais au contraire du motocross la roue avant du vélo est posée dessus et celle-ci tombe vers la piste et non vers le pilote. Ensuite le but est de passer les bosses le plus vite possible ce qui demande énormément de technique et de maîtrise du vélo.

 

Qu'est-ce que tu conseillerais aux jeunes qui souhaiteraient débuter dans cette discipline?

Je leur dirais de ne pas brûler les étapes. Même si on sait faire du vélo il y a beaucoup de choses à apprendre afin de pouvoir maîtriser son BMX sur les bosses mais c’est là que tout le plaisir réside.

Quoi de plus grisant que de faire ses premiers mètres sur la roue arrière ou encore ses premiers sauts.

Le deuxième conseil que je peux donner et qui à mon sens reste le plus important si on veut progresser rapidement, c’est qu‘à la moindre occasion il faut prendre son vélo et rouler.  Essayer de nouvelles techniques, de nouveaux gestes dés qu’on peut.

 

<< Je pratique en outre plusieurs disciplines, donc c’est un bon moyen de partager et de faire partager ses idées et une vision du vélo avec d’autres passionnés. >>

 

On te connais pour avoir réalisé des défis fous, comme l'ascension des 3 faces du Ventoux en une seule journée avec un BMX, est-ce que tu en prévu d'autres?

Oui il y ‘en a un autre en préparation pour 2020 si tout se passe bien et si le budget est réuni à temps. C’est le plus gros projet que j’ai eu à préparer pour l’instant. Le défi physique s’ajoute aux nécessités logistique et financières.

Il est assez difficile voir quasiment impossible de trouver des sponsors...Mais je le fais avant tout parce que ça me plait et que ça parle un peu du BMX autrement.

 

Tu es depuis combien de temps sur l'application Bike'N Connect?

Je crois que j’y suis depuis le début, car j’ai contacté les créateurs alors que l’application n’était pas encore lancée officiellement, il n’y avait que la version Bêta de disponible.

 

Pourquoi as-tu accepté d’être ambassadeur Bike'N Connect?

Avant tout, parce que je trouve que le concept vraiment une belle idée, de rassembler toutes les disciplines cyclistes sur un seul réseau social.

Je pratique en outre plusieurs disciplines, donc c’est un bon moyen de partager et de faire partager ses idées et une vision du vélo avec d’autres passionnés.

 

Que penses-tu de l'application?

L’application est vraiment bien, sur le concept des entraînements que l’on peut créer et partager.

Bon certes c’est encore un peu beaucoup tourné sur le cyclo, ce qui est un peu normal car c’est là qu’il y a le plus de pratiquants.

Mais grâce au site internet on peut également partager et créer des événements, des stages, des compétitions dans toutes les disciplines avec les inscriptions en ligne c’est génial.

J’espère que mes quelques idées de bmxeur vont permettre de faire évoluer l’appli et ainsi attirer encore plus de personnes vers l’application.

commentaires (0)

Pas de login